06 août 2013

Jacques Prévert

Une petite pensée à ceux qui débutent une retraite poétique à Fontevraud l'abbaye.













2 commentaires:

Clélia a dit…

+++++++++

Camille André a dit…

C'est mignon ce que tu avais fait :)